Pierre FERRUA
 
 
  Retour au sommaire
 
 
 
 
 

Pourquoi ais-je créé ce site :

Compagnon tailleur de pierre, j’eu la chance de pouvoir créer ma propre entreprise. Le sentiment de liberté qui m'anima laissa libre court à mon tempérament de bâtisseur. L'entreprise grandit rapidement employant jusqu'à 90 personnes. Après des années prospères, la défaillance de clients importants mit à mal ses finances. En 1995, la mort dans l'âme, pour une bouchée de pain, je dû céder le produit de 30 années de labeur. Mais ce n'était là que le début de ce qui serait un long calvaire.

Pour ne pas donner suite à leurs engagements de règlement des sommes dues, les repreneurs de l'entreprise (de véritables escrocs) exploitant des malversations faites à mon insu par mon chef comptable, déposèrent une plainte contre moi. Ils m'entraînèrent dans 16 années de tribulations judiciaires infâmantes dont je ne sortis pas indemne.

Poursuivis dans diverses procédures, ne pouvant accepter le déshonneur que je subissais à tort, me considérant comme une victime de la machine judiciaire, pour crier ma révolte et clamer la vérité au grand jour, je créais en 2004 un site Internet.

À mon témoignage de victime, pour justifier de mon intégrité et de la droiture de mon passé, je jugeais bon d'y ajouter le récit de mon parcours. J'y partageais en outre ma passion pour la photographie et l’écriture et témoignais des fruits de l'expérience de travail sur soi que je pratique

Rapidement, le retour sur mon passé, par les enseignements et le rappel des riches heures vécues qu'il me procurait , il m’est apparu que mon parcours, mes goûts pour l’écriture et la photographie méritaient mieux que de voisiner avec les sordides tribulations judiciaires que je devais vivre.

En repassant le film de mon existence, par devoir de mémoire tout au moins, j’ai jugé bon d’écrire mon autobiographie. En huit décennie j’ai été témoin et participant d’un tel changement, que le récit de ce que j’ai vécu pouvait présenter quelques intérêts, ne serait-ce que pour mes enfant, petits enfant et descendant.

C’est la raison de la création de ce site basé principalement sur mon autobiographie. Je l’ai intitulé « un destin » car j’ai dû subir mais aussi vouloir pour exister. Si le destin entrave parfois notre chemin à notre insu et à nos dépens, je persiste à penser que nous avons le pouvoir de conserver notre liberté d’exister, de créer et de marcher droit.

 

  Retour au sommaire
 
 
 
 
Accueil - Autobiographie - Blog- Chronique - Contact